Les Sangliers racontés par Virginie

Lien vers l'album photos de la course des Sanglers 2015

5ème édition pour moi !

Ok ok j'ai deux ans de Cose derrière moi mais 5 années de plus ....
Allez soyons fou je décide que je le ferai en moins d'une heure même 59´ ça m'irait très bien (ben oui quelque part l'Ardenay c'est notre terrain de jeu)
Virginie et ValérieMon binôme cette année ; Valérie déjà on est sûre de rigoler et ça commence dès le départ ... On essaye de se mettre devant (peut être que les cadors nous pousseront sur 11 km...) mais dignes de notre devise "Cose toujours" on cose déjà et on démarre au 1er coup de feu ... Avec la goélette !

Ouf on est a cerny pas de disqualification.


2ème coup de feu on démarre plutôt rapidement mais on est bien, 5'34 on file droit vers la montée des concasseurs ...

Allez on y va Valérie la dernière fois on l'a monté 5 fois d'affilées, on double, et certains marchent déjà ! Mais bon, arrivées en haut Bing coup de mou allez on s'arrête 10' pas plus "toute façon Valérie y a que 4 mecs qui nous ont doublés et tu la maîtrises la descente ? Alors on fonce" et gagné ! on laisse les garçons derrière nous, trop bon les descentes !

On fonce déjà vers la 2ème côte : zut je ne me souviens plus si il y en a 2 ou 3 côtes dans le doute je dis rien.... Fichue côte allez on marche vite les 30 derniers mètres chut personne du Cose à l'horizon.


1er ravito il faut chaud ... Je décide de trinquer avec Valérie et hop je repars ... Sur le 21 km soyons fou ... et nous voilà parties dans notre 1er fou rire, et qui a dit que les coureurs étaient super sérieux (bon ok on l'est aux entraînements) et la j'entends un : on est a 29'. Oups on est pas bon... 5km en 29' on fera jamais moins d'une heure... Puis le 1er va pas tarder à franchir la ligne d'arrivée.


Et c'est parti pour de longues lignes droites à travers les champs de colza ; mission ne pas s'embrocher sur les piquets de rubalise, ne pas se tordre les chevilles et au bout la délivrance le chemin du retour... Allez 8km je me sens bien il fait bon, j'adore ses sous-bois et la pluie a bien séchée depuis ces 3 derniers jours.

Valérie commence à vouloir accélérer.... Je ne lui dis rien car on est sur la fin alors je lui balance un "si tu veux lâche moi et fonce" bien sur hors de question pour elle, on a commencé ensemble,  on finira ensemble et moi qui lui ai répété maintes et une fois "tu vas trop vite" ou "trop  lentement" durant les séances du mercredi ou "tu vas y arriver" quand elle doutait, la demoiselle me sort "tu veux battre ton dernier temps ? Et ben on y va ! Dans les champs

On trouve même le temps de se faire "belles" pour la dernières photo à l'orée du bois.Et bien sûr on y est allé en accélérant : 5'48 puis 5'33, on entend les clameurs du gymnase, 5'21, on tient le bon bout, Isa est là puis Renato nous encourage, et les Cosiens sont là pour crier nos prénoms allez Valérie on lâche rien on se tape notre tour de stade 4'14 le dernier km.

Le chrono : 1h04 et la 1ère félicitations le chrono une connaissance ça fait chaud au cœur mais bon encore 4' au dessus. Allez c'est pour l'an prochain à moins que Caro réussisse à nous embarquer sur le sanglier.
À suivre !

Virginie

trail

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau